J'ai lu "Les garçons ne tricotent pas (en public)" de T.S. Easton

Hello les chouettes bookineurs !

J'ai fini de lire Les garçons ne tricotent pas (en public) T. S. Easton et je n'ai pas particulièrement été emballée par cette histoire...
Informations : édité chez : Nathan
Nombre de pages : 356
Prix : 15€95
Synopsis : Ben n'aurait jamais dû : Voler de l'alcool dans un supermarché, s'enfuir à vélo, renverser une dame d'un certain âge, d'abord parce que c'est mal. Et ensuite pour ne pas être inscrit dans un programme de "mise à l'épreuve pour jeunes délinquants" complètement débile qui l'oblige à suivre un cours de tricot (catastrophe, ennui absolu, honte). A moins que... Ben ne se découvre une passion dévorante et tout à fait inavouable pour le tricot ?  


Mon avis : Dans ce livre, on suit, par l'intermédiaire de son journal, Ben, jeune lycéen de 17 ans, qui a fait une toute petite bêtise... suivre ses amis dans un plan (disons le) foireux pour aller à une fête avec celle qui fait battre son cœur. A cause de cela, il se retrouve inscrit à un programme de mise à l'épreuve pour jeunes délinquants et doit suivre des cours de tricot sur un malheureux quiproquo. 
C'était une lecture assez sympathique, durant laquelle je ne me suis pas ennuyée, mais il y a quand même énormément de points qui m'ont dérangés... Je vais commencer avec les points positifs que j'ai pu relever dans ce roman tel que le format/support d'écriture. En effet, je suis assez fan des romans écrits comme un journal, je trouve que ça offre plus de proximité avec le personnage principal, comme s'il nous parlait à nous, lecteurs. En parlant du personnage principal, j'ai bien aimé le personnage de Ben Fletcher. Je l'ai trouvé attachant et assez singulier, après tout, un garçon qui tricote, ce n'est pas si fréquent ! J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié les thèmes abordés dans ce roman par le biais du tricot, tels que le harcèlement, le sexisme, la confiance en soie, ... Et surtout, la différence ! Le tricot offre donc une belle symbolique face aux stéréotypes et encourage les jeunes à assumer leurs différences qui font d'eux ce qu'ils sont ! Ben n'est pas quelqu'un de parfait, il n'est pas grand, pas particulièrement aimé de ses camarades et toutes les bêtises de ses amis lui retombent dessus. Et pourtant c'est pour ça je l'ai bien aimé. 
C'est un livre sans prise de tête, facile à lire, la plume est fluide et assez simple et surtout, elle est teintée d'humour ! L'auteur maîtrise parfaitement l'humour, ni trop, ni pas assez, et toujours dans la simplicité ! Pour finir avec les points positifs, je dirai que j'ai préféré la deuxième partie du roman qui est beaucoup plus rythmé, avec plus "d'actions"...
Bon... Passons aux points négatifs qui sont, malheureusement nombreux... Tout d'abord, j'avais bien aimé l'idée de la lutte contre les stéréotypes... alors pourquoi en placer dans l'histoire ? Ben n'est pas quelqu'un de très téméraire, résultat, toutes les bêtises de ses amis li retombent dessus, il se fait harceler, il n'est pas doué avec les filles et est amoureux de sa professeur son père est un macho, homophobe et fan de foot, ses amis sont des pervers sans cervelle qui ne pensent qu'à faire la fête... Enfin bref, je ne pense pas que combattre le mal par le mal dans ce cas de figure soit très utile mais bon... De plus, durant toute ma lecture, je ne donnais pas 17 ans à Ben ! De part ses pensées, ses actions, son vocabulaire, je ne lui donnait pas plus de 14 ans ! Je ne le voyais au lycée alors comme jeune adulte, même pas la peine d'essayer... Pour vous donner un exemple, je ne pense pas qu'un garçon, même immature, de 17 ans utilise le mot "nénés" pour désigner la poitrine d'un femme ! Dites moi si ça ne choque que moi mais dans ce roman, Ben m'a plus fait penser à un enfant qui devient adolescent plutôt qu'un adolescent qui devient adulte... De ce fait, je ne comprenais pas certaines de ses actions et j'avais quelques fois envie de lui coller des baffes... Et de fil en aiguille (vous remarquerez ce jeu de mot involontaire et nul...) la plume de l'auteur, qui s'adapte à son personnage vu que c'est censé être un journal, devient vulgaire et je n'ai pas trouvé utile l'utilisation de certains mots disons... cru ? Grossier ? 
De plus, le peu d'action présent dans ce livre est atténué par le fait d'avoir choisit le journal pour raconter l'histoire de Ben. Pour ce qui est du suspens, il n'y en a pas vraiment dans ce roman et il est vrai que je me doutais très fortement de la fin, bien que je l'ai appréciée. Pour finir, j'ai trouvé que "l'histoire d'amour" entre Ben et Megan tournait trop en rond et était trop longue à s'installer...

Ma note : 6/10

Une petite citation ?
"Pour moi, le tricot représente beaucoup de choses. Un moyen de s'exprimer, un défi mental Je peux tricoter dans mon coin, et me perdre dans ma tête, dans ma création. Mais aussi avec des amis, avec qui je bavarde en refaisant le monde. Je ne crois pas que cela enlève quoi que ce soit au fait d'être un homme. Il n'y a pas de différence avec la menuiserie, la peinture, l'architecture ou la cuisine gastronomique. Ça consiste juste à se servir de ses mains avec adresse et créativité."

Je ne peux que vous conseiller de le lire pour vous faire votre propre avis. Et vous ? Vous l'avez lu ? Il vous tente ?
En tout cas, je vous souhaite de chouettes lectures et à bientôt pour un nouvel article !
Apolline 

Contacts : Instagram : https://www.instagram.com/chouettes.lectures/
Adresse email : chouette.lecture@gmail.com 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mère & fille nous avons lu et ADORÉ le tome 1 #Matt des porteurs de C.Kueva !

Bienvenue !

J'ai lu & aimé: Watership Down de Richard Adams